Samedi, 20 - Avril - 2019 10:28 h.

Tourisme Ceuta

El Tiempo
aena
AENA et leur souhaiter participer à des aéroports japonais

AENA et leur souhaiter participer à des aéroports japonais

La société, détenue à 51 % par l'État, est intéressée à participer à la privatisation des aéroports japonais. En particulier, le gestionnaire de l'aéroport étudie être jointe à des partenaires locaux à la vente aux enchères de sept aérodromes de l'île de Hokkaido, au nord du pays, ont informé le pays sur des sources du gestionnaire de l'aéroport.

AENA amène à contester la sécurité dans les aéroports de 370 millones de euros

AENA amène à contester la sécurité dans les aéroports de 370 millones de euros

Selon le Journal officiel de l’État (BOE) publie, l’appel d’offres est divisé en deux registres du recrutement, le premier pour 27 aéroports les plus achalandés et jusqu'à un montant maximal de 359,4 millions. Le second évoque qui a enregistré moins de 400 000 passagers par an, pour un total de 20 pour un montant maximal de 10,8 millions.

Aéroports AENA a enregistré 27,4 millions passagers
en août

Aéroports AENA a enregistré 27,4 millions passagers

En août dernier, plus de 27,4 millions de passagers, les aéroports du réseau d’Aena enregistrement 6,2 % plus que dans le même mois en 2016. Parmi ceux-ci, 20.179.352 s’est rendu sur les vols internationaux, 6,6 % de plus qu’en août de 2016 et 7.181.695 fait sur les vols nationaux, une augmentation de 5,2 %.

Les aéroports Aena enregistrées en février 14m de passagers.

Les aéroports Aena enregistrées en février 14m de passagers.

Les aéroports du réseau d'AENA en Espagne ont enregistré près de 14 millions de passagers, 5,1 % de plus qu'en 2016. Il convient de rappeler qu'en février dernier a eu un jour moins par rapport au même mois de 2016, qui a été l'année bissextile, ce qui se répercute sur les comparatifs.

Le gouvernement étudie une privatisation supplémentaire d'AENA
L'État détient jusqu'à présent une part majoritaire de 51 %

Le gouvernement étudie une privatisation supplémentaire d'AENA

Le ministre de la promotion, Iñigo de la Serna, a confirmé les spéculations dans la presse que le gouvernement français envisage une éventuelle privatisation supplémentaire du gestionnaire d'aéroport Aena, suite à placer au début de 2015 49 % du capital de l'entreprise à la bourse; ce qui supposerait que l'État perdrait sa part majoritaire, l'un des arguments avancés par l'exécutif lors de la défense de ce processus (voir: Aena sale en Bourse évaluée à 8.700 M € à 58 euros par action).