Tourisme Ceuta

  • Diario Digital | Sábado, 15 de Junio de 2019
  • Actualizado 22:31

Nouveau Plan de navigation aérienne 2017-2020

Le ministre espagnol de promotion, Iñigo de la Serna, vient de présenter le Plan de navigation aérienne 2017-2020, qui reprend les objectifs et actions de ENAIRE pour répondre à la croissance du trafic aérien et l'engagement de l'Espagne dans la construction du ciel unique européen.

Nouveau Plan de navigation aérienne 2017-2020

Selon les prévisions figurant dans le plan stratégique de ENAIRE, le trafic aérien augmentera de 16 % jusqu'en 2020, année qui atteindront 2,2 millions de vols, 300.000 vols plus que les comptabilisés dans l'ensemble de l'exercice 2016.

En réponse à cet environnement de demande croissante et besoins européens, le gestionnaire de navigation aérienne va concentrer une bonne partie de ses efforts et de ressources à l'amélioration de la capacité et l'efficacité de l'espace aérien français et i d i.

ENAIRE est le quatrième fournisseur européen en nombre de vols gérés dans son espace aérien, l'un des plus importants de l'Europe, avec 2,2 millions de kilomètres carrés.

Le projet Ciel unique européen (Single European Sky) fait de l'espace aérien d'un environnement de plus en plus global et plus concurrentiel. Cette initiative de la Commission européenne a pour objectif essentiel d'éliminer la fragmentation actuelle des espaces aériens et des systèmes nationaux pour réaliser un véritable espace aérien européen homogène, avec des systèmes technologiques parfaitement interopérables.

Pour faire face à ce défi et conduire le changement, le plan stratégique de ENAIRE, dénommé 'plan de vol 2020', prévoit un investissement de 300 millions d'euros sur la période 2017-2020, qui sont destinées à moderniser et évoluer le système de navigation aérienne espagnol.

Le titulaire de promotion a souligné que cet investissement permettra de renforcer encore plus les niveaux de sécurité, contribuera à la durabilité de l'environnement, ainsi que la fourniture d'un service sûr, efficace et de qualité à des compagnies aériennes, de gestionnaires d'aéroports et, par extension, aux passagers, en ligne de l'engagement contenu dans le Dora (document de réglementation aéroportuaire).

Investissement pour diriger le changement

des investissements prévus par ENAIRE (70,1 millions d'euros en 2017; 73,3 millions en 2018, 74,8 millions en 2019 et 76,0 millions en 2020) se concrétisent dans des actions comme celles-ci

- Évolution du système automatisé de contrôle de la circulation aérienne (SACTA) avec des solutions avancées en harmonie avec les principaux fournisseurs européens (projet iTEC).

- la modernisation des systèmes de communication vocale entre pilotes et des pilotes, en incorporant des liaisons de données sol-air et en appliquant de nouvelles technologies qui donnent suite aux exigences du ciel unique.

- évolution des systèmes de navigation et de surveillance en incorporant de nouveaux radars de dernière génération (mode S) et des technologies satellitaires (EGNOS, ADS-B).

- déploiement d'un nouveau réseau de données de navigation aérienne de hautes performances pour un échange rapide d'informations.

Les tarifs les plus compétitives

au plan de vol 2020 comprend en outre une remise sur les tarifs de route de 11,5 % entre 2018 et 2020 (3,0% en 2018, 4,0 % en 2019 et 5,0 % en 2020). À partir de 2019 est, en fait, le tarif de route la plus faible des principaux fournisseurs européens. La baisse entraînera des économies à des compagnies aériennes de 184 millions d'euros.

La mesure a été possible grâce à l'effort qui a été fait en termes d'efficacité et va servir à promouvoir la compétitivité du secteur, de promouvoir le tourisme et de faire bénéficier les usagers du transport aérien. Tout cet effort investisseur et de baisse des tarifs est fait en outre avec le mérite ajoutée de maintenir la viabilité économique de ENAIRE, avec un EBITDA annuel prévu supérieure à 200 millions d'euros au cours de ces quatre années et une croissance annuelle du ratio de solvabilité de 4,5 pour cent.

Avantages environnementaux

grâce à l'amélioration de l'efficacité des routes en raison de la conception des routes les plus directes et la mise en oeuvre de rapprochements verts des aéroports, on attend les avantages environnementaux de 2017 à 2020: économies de 5,5 millions de milles nautiques, 61.000 tonnes de combustible et 190.000 tonnes de CO2. L'épargne estimé de carburant pour l'ensemble de quatre années dépasse les 26 millions d'euros.

Internationalisation

quant au plan d'internationalisation ENAIRE, de la Serna a annoncé que le gestionnaire de navigation aérienne participera activement à des consortiums et des alliances internationales de navigation par satellite (ESSP) et de surveillance par satellite (ADS-B) concursará au service paneuropéen de communications numériques (NewPENS) jusqu'à 2028, au service européen de gestion de l'information de transit aérien (EAIMS) jusqu'à 2030 et décide de nouvelles possibilités dans les services de communication de données par satellite (IRIS).