Tourisme Ceuta

  • Diario Digital | domingo, 25 de agosto de 2019
  • Actualizado 13:33

LES COMPAGNIES DE NAVIGATION N’ONT PAS DES SERVICES MÉDICAUX

FRS, la seule compagnie de navigation qui permet l’embarquement de femmes enceintes de plus de 36 semaines.

Si l’on dit que les moyens de communication de la ville avec la péninsule ibérique sont limités, nous ne découvrons pas l’Amérique et plus encore depuis que le service de l’hélicoptère a cessé d’être au service des citoyens. Ces possibilités de voyager à la péninsule se réduisent considérablement si la voyageuse est enceinte et plus encore si elle se trouve dans sa 36e semaine de gestation. C’est à partir de cette date quand les restrictions pour voyager en bateau sont majeures. FRS est la seule compagnie de navigation qui n’impose aucune restriction. Ainsi, Balearia et Acciona interdissent que les femmes enceintes de huit mois ou sept mois (dans le cas de jumeaux) embarquent sur leurs navires.

PHOTO CÉDÉE
PHOTO CÉDÉE
FRS, la seule compagnie de navigation qui permet l’embarquement de femmes enceintes de plus de 36 semaines.

Si la femme est enceinte de moins de 36 semaines, elles peuvent voyager mais, pour prendre Balearia, elles doivent l’indiquer et montrer, à partir de la semaine 28, avec la carte d’embarquement, un certificat émis au moins 7 jours avant le départ, avec les données personnelles, les semaines de gestation, le type de grossesse et la date d’accouchement, mais aussi qu’elle se trouve dans des conditions optimales pour voyager et, pour finir, le nom et le numéro de permis d’exercice de la médecine. Selon l’explication de la compagnie de navigation majorquine sur le site web, dans le cas de ne pas présenter cette documentation, ils se réservent les droits de refuser l’embarquement, en remboursant le montant du billet. Les mêmes conditions pour Acciona.

L’autre possibilité pour sortir de la ville est la voie aérienne à travers l’aéroport de Tanger. Actuellement, deux sont les compagnies qui opèrent du Maroc à Madrid. Air Nostrum n’impose aucune restriction mais Ryanair oui. La compagnie « low cost » explique sur le site web que « Une fois qu’une grossesse sans complication entre dans sa 28e semaine, les femmes enceintes sont requises d’exhiber une lettre « d’aptitude au vol » complétée par leur sage-femme/médecin. Cette lettre doit être complétée dans un délai de 2 semaines avant votre vol et présentée au dépose-bagage ou à la porte d’embarquement ».

Pour les grossesses sans complications, le voyage n’est pas autorisé au-delà de la fin de la 36e semaine et pour une grossesse sans complication de jumeaux, triplés, etc., le voyage n’est pas autorisé au-delà de la fin de la 32e semaine.

Une fois que le bébé est né, la mère pourra voyager 48 après la naissance, dans la mesure où l’accouchement s’est déroulé sans complication ni opération chirurgicale. Dans ce cas, le délai de pouvoir voyager sur l’un de leurs vols est de 10 jours. C’est curieux de signaler qu’un bébé doit être âgé d’au moins 8 jours pour voyager « en raison des effets physiques d’un vol à haute altitude ». L’IATA, association internationale d’avion civil recommande de ne pas voyager à partir du huitième mois mais, si vous devez voyager, c’est le médecin qui décide.