Tourisme Ceuta

  • Diario Digital | domingo, 25 de agosto de 2019
  • Actualizado 13:17

Enaire géré 3,4 % plus de vol en février dans toute l'Espagne

Enaire géré 3,4 % plus de vol en février dans toute l'Espagne

Enaire, le gestionnaire de navigation aérienne en Espagne, a géré 119.186 vols en février, 3,4 % de plus que le même mois de 2016.

Il faut tenir compte du fait que 2016 a été bissextile et a eu un jour de plus. Il s'agit du mois numéro 41 de croissance ininterrompue du trafic aérien.

Les vols internationaux ont été ceux qui ont le plus augmenté, car se sont élevées à 66.664, soit 6 % de plus qu'en février dernier.

Ce type de vols ont représenté en février 56 % du total du trafic en Espagne. Les survols (vols qui ne sont pas d'origine ni de destination d'un aéroport français) ont été 26.298, 3,3 % de plus.

Le trafic augmente dans tous les centres de contrôle de ENAIRE : Palma (6,6 % 9.574 vols), Séville (6,2 % et 24.340), Madrid (4,3 % et 73.297), Canaries (3,8 % et 25.638) et Barcelone (3,1 % et 47.203).

Le total du réseau de ENAIRE ne correspond pas à la somme des vols programmés par chaque centre de contrôle (CC). Cela est dû à un vol est comptabilisée en fonction de la route et l'espace aérien que traverse.

Par exemple : un vol qui sort de l'aéroport d'Adolfo Suarez Madrid-Barajas à destination de l'aéroport de Barcelona-El Prat est comptabilisée sur le CC Madrid et le CC Barcelone. Données cumulées de 2017 à l'accumulé de janvier et février les vols gérés par ENAIRE dans toute l'Espagne a été de 244.907 vols, 5,7 % de plus.

Dont 137.132 ont été les vols internationaux les plus élevés, 8,4 % de plus. Dans les données accumulées, tous les centres de contrôle augmentent dans les vols gérés : Palma (7,1 % et 19.072 vols), Canaries (6,5 % et 53.854), Madrid (6,1 % et 150.846), Séville (5,9 % et 49.782) et Barcelone (5,3 % et 96.344).