Tourisme Ceuta

  • Diario Digital | jueves, 15 de abril de 2021
  • Actualizado 08:56

UN PETIT MORCEAU DE CEUTA EN PLEIN CŒUR DE LA VILLE

Musée du Revellín

Lemusée du Revellín est l’un de plusieurs musées dont Ceuta dispose et dans lequel on peut observer des expositions permanentes et temporaires d’artistes de renom, la plupart d’entre eux de Ceuta.

Musée du Revellín/ ANTONIO SEMPERE
Musée du Revellín

Ce musée occupe l’un des pavillons de l’ancienne caserne militaire du Revellín, construit en 1900 par le Corps d’Ingénieurs Militaires.

En 1989 la réhabilitation du bâtiment pour l’emplacement du Musée a été approuvée et, la même année, a été déclaré Bien d’Intérêt Culturel. 

Ses façades présentent un style d’évocation néoclassique. Sur un soubassement rembourré, un bâtiment de deux étages s’élève, décoré avec des pilastres d’ordre superposé qui flaquent une succession de baies.

Le Musée occupe le rez-de-chaussée et le premier étage. Une partie du bâtiment est consacrée à l’exposition permanente de la Section d’Archéologie, selon le critère de division chronologique en l’Antiquité, l’Âge Médiévale et l’Âge Moderne. Deux salles consacrées à des expositions temporaires complètent les installations.

Le Musée de Ceuta organise ses collections en deux sections, la Section d’Archéologie, la principale à cause de son volume et son importance et la Section de Beaux-arts.

Section d’Archéologie

Les collections intégrées dans la Section d’Archéologie disposent d’importants et variés fonds qui représentent un grand spectre chronologique depuis les temps préhistoriques jusqu’à l’époque moderne. L’origine de ces matériels est variée : de donations, d’acquisitions mais, surtout, de fouilles archéologiques effectuées dans les divers gisements de la ville.

Un premier ensemble est construit par la découverte récupérée par Monsieur Carlos Posac Mon pendant la période dans laquelle il exerçait de commissaire local et délégué de Fouilles Archéologiques. Des pièces de grande importance et d’une chronologie très dissemblable ont été récupérées pendant cette époque, originaires principalement de la découverte par hasard et de récupérations d’émergence. Pendant ces années, une collection de découverts subaquatiques a été déposée  par Monsieur Juan Bravo Pérez.

Avec l’intérêt pour la conservation de pièces récupérées à Ceuta, le Musée Municipal a engagé une politique d’acquisition et d’acceptation de donations  basées sur une tentative visant à compléter les collections d’origine locale.

Un autre moment remarquable dans la formation de la collection de cette Section est construit par la donation de nombreuses pièces pendant la direction de Don Emilio A. Fernández Sotelo. Dans cette période, les fouilles se multiplient, en soulignant la découverte de la Basilique Tardorromana, de manière que  l’étude de la céramique médiévale islamique a acquis beaucoup d’importance.

Pendant les dernières années, l’intérêt des fouilles archéologiques s’est concentré sur l’utilisation des nouvelles techniques développées dans le domaine d’archéologique urbain, de manière que les contextes dans lesquels les objets ont été trouvés deviennent plus intéressants que les objets en soi. Ainsi, chaque fois, l’ensemble de matériaux replacés dans son contexte est plus grand.

La Section d’archéologie est constituée principalement par des pièces de céramique et, dans une moindre mesure, par métaux, marbres, etcetera.

Nous pouvons remarquer dans cette Section une collection d’amphores qui, à cause de sa diversité et typologie, est l’un des plus importants du détroit de Gibraltar, une collection de pièces de céramique romaine et hispano-musulmane, dans laquelle il est représenté les différentes techniques décoratives ; un sarcophage romain avec la représentation des quatre saisons ; des éléments architectoniques sculptés en marbre et bois de la madrasa al-Yadida ; une importante collection numismatique ; des éléments métalliques d’ancres romaines et des pièces d’artillerie de l’époque Moderne.

Section de Beaux-Arts

D’un point de vue chronologique, la formation de cette collection remonte au dernier siècle lorsque la ville commence à s’intéresser à l’acquisition d’œuvres d’art afin de les conserver et les profiter.  À partir de ce moment, la ville a fait l’effort pour avoir un espace destiné à l’exposition permanente des fonds artistiques qu’il acquérait. De ce fait, l’exposition organisée en 1979 avec une centaine d’œuvres qui a fut un acompte encourageant, la pinacothèque municipale, inaugurée en 1985 avec une exposition consacrée à Bertuchi.

En outre, tous les mois, le Musée présente des expositions temporaires.